odorat
maternage proximal

Comment se servir de l’odorat en tant que maman

Je viens de revenir de notre chambre où notre fille fait la sieste. Je l’ai aidée à s’endormir il y a un petit quart d’heure et déjà son odeur embaume la pièce.
Je ne sais pas si c’est commun à tous les enfants, mais le corps de notre fille est une vraie petite bouillotte quand elle s’endort proche de moi et, quand il fait chaud, de petites gouttelettes apparaissent sur son nez et m’indiquent qu’elle dort à poing fermé. Je peux alors m’éclipser pour la laisser se reposer. Ce détail n’avait pas échappé aux filles qui s’occupaient d’elle lorsqu’elle était en garderie et cela les attendrissaient.

Si une petite fée pouvait exaucer un de mes vœux, je lui demanderai d’encapsuler l’odeur de ma fille, comme ça, elle serait toujours un peu avec moi quand j’ouvrirai la petite fiole et en respirerai le parfum. Je sentirai alors une sensation de bien-être se diffuser en moi et un sourire venir sur mes lèvres. Je me sentirai aussi totalement apaisée.

La puissance de l’odorat humain

Pour l’être humain, l’odorat est le sens qui suscite en nous les plus vives émotions. Pourquoi cela? Parce que les émotions sont directement traitées par l’amygdale qui est la partie du cerveau la plus archaïque de notre espèce.

Dans un article du magazine planète santé (mettre le lien), la chercheuse Aline Pichon du Centre Interfacultaire en sciences affectives de l’Université de Genève nous dit:
«Dans l’olfaction, il existe une voie plus directe entre le stimulus et l’analyse par le cerveau que dans d’autres modalités sensorielles. Le message passe en effet directement dans l’amygdale, la région cérébrale dédiée aux émotions. Pour les autres sens, le stimulus est d’abord pris en charge dans une structure située sous le cerveau, le thalamus, qui “trie” l’information.»
C’est donc une information brute, sans filtre, qui s’impose à nous. Comme l’information arrive à 100% dans notre centre des émotions (l’amygdale du cerveau), on ne peut pas, avec notre raison, la transformer à notre convenance. En d’autre termes, on ne peut pas mentir avec nos émotions. L’odeur nous procurera soit des émotions agréables, soit désagréables.

Comment utiliser les pouvoirs de l’odorat pour son enfant

En tant que maman, être au courant de cette donnée scientifique peut-être vraiment utile.
Premièrement pour son enfant.

Les odeurs appréciées par bébé (ou l’enfant) le rassure et l’apaise.
Un bébé en pleurs se calme-t-il plus vite dans un transat ou une poussette, ou dans les bras ou l’écharpe de portage? Bien sûr, c’est le contact corporel qui stimule l’odorat (mais aussi le toucher, par le peau à peau, et l’ouïe, par l’écoute des battement du cœur) qui apaisera plus rapidement les bambins.
Les crèches et les assistantes maternelles l’ont aussi bien compris. Lors de la période d’adaptation à ce nouvel environnement, on demande souvent à la maman d’apporter un doudou imprégné de son odeur corporelle ou un foulard souvent porté au cours des derniers jours et surtout non lavé!

Comment utiliser les pouvoirs de l’odorat en tant que maman

Connaître le pouvoir de l’odorat servira aussi à la maman (ou toute autre personne auquel l’enfant est attaché).

Adepte ou pas du maternage proximal, dès que vous le pouvez et/ou que votre enfant en ressent le besoin (lors d’une crise émotionnelle ou d’un gros chagrin par exemple), n’hésitez pas à le prendre dans vos bras et à enfouir votre nez dans son cou ou ses cheveux. Prenez une forte inspiration et délectez-vous de ce shoot d’ocytocine (l’hormone du bien-être) que vous venez de vous offrir. Les drogues gratuites et bonnes pour la santé sont rares, usez et abusez de celle-là!
Le rapprochement physique lié à l’odeur de votre enfant vous permettra de vous relaxer et de pouvoir affronter la situation sous un angle différent de celui du stress ou de la colère.
Les bienfaits seront donc aussi bien pour vous que pour votre enfant et un cercle vertueux de retour au calme et de détente s’enclenchera plus facilement que si vous gardez vos distances avec votre enfant.

N’hésitez pas à partager cette information scientifique aux mamans de votre entourage, ce petit tuyau pourrait bien les sauver de situations délicates 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre: "les 7 clés d'une relation sereine et épanouie avec vos enfants"