bébé endormi
maternage proximal

10 indispensables pour le nouveau-né

Avoir un premier enfant peut-être un piège financier pour bon nombre de nouveaux parents. Notre expérience sur le nouveau-né est souvent proche de zéro et nous sommes de superbes cibles vulnérables pour les entreprises de matériel de puériculture. Ayant bien senti le filon, elles rivalisent d’ingéniosité pour faire passer comme indispensables de nombreux articles qu’elles vendent.

Tout d’abord, sachez que j’ai allaité mon enfant et que j’ai pratiqué le maternage proximal et cela réduit beaucoup la facture 😉 . Comme nous logions dans un 2 pièces, j’ai très peu acheté pour son arrivée. Avec le recul, je dirai même que j’aurai pu acheter encore moins car un nouveau-né a vraiment besoin de peu.

 

Voici, de mon point de vue personnel, les vrais indispensables

 

1. Un nombre réduit de vêtements

Ce set comporte:

7 bodys, 7 pyjamas, 5 paires de chaussettes, 1 bonnet ou 1 chapeau selon la saison, 2 gilets et 1 manteau, 1 paire de chaussons chauds en automne/hiver, 2 gigoteuses.

Vous avez vu? Je n’ai mis aucun vêtement de «dehors». Beaucoup de nouveaux nés n’aiment pas se faire manipuler les premiers temps et leur enfiler un tee-shirt, un pantalon ou une belle petite robe peut être un vrai supplice pour eux et déclencher des pleurs qui, pour ma part, s’avèrent inutiles. Les tenues de sortie inscrites sur la liste de maternité me font donc bien rire! Le confort avant tout! 🙂

 

2. Un petit kit de toilette

On peut y trouver:

un gel lavant corps et cheveux, un thermomètre de bain, une petite baignoire, un thermomètre électronique, du sérum physiologique et un mouche bébé, ainsi qu’un coupe-ongle ou des ciseaux à ongles spécial bébé.

Je ne mets même pas dedans le peigne et la brosse, je ne m’en suis jamais servie, ses petits cheveux ne faisant pas de nœuds. La peau de mon bébé étant normale, je ne lui ai pas non plus passé de crème hydratante.

 

3. Une literie de bonne qualité

Que ce soit un matelas au sol, un berceau cododo ou le classique lit à barreaux, un bébé a besoin d’un matelas ferme et de qualité pour dormir en toute sécurité. Je vous dis ça mais, en même temps, ma fille était littéralement accrochée à mon téton pour s’endormir. Comme elle était très sensible au déplacement, son berceau cododo a surtout servi de barrière de protection afin qu’elle ne tombe pas de notre lit lorsqu’au final elle dormait à côté de moi. Mais dans la majeure partie des cas, vous arriverez à poser votre bébé sur un matelas. Dans ce cas, protégez- le bien avec une alèse recouverte d’un drap housse.

 

4. Du lait maternel ou en poudre

Jusqu’à ses 4 voire 6 mois, c’est la seule alimentation dont un bébé ait besoin. Si c’est votre sein qui nourrit votre enfant, vous n’aurez besoin de rien d’autre que vos deux nénés. Si vous le nourrissez au biberon, il faut faudra alors quelques biberons (privilégiez l’acquisition d’un kit directement) ainsi qu’un goupillon pour bien le laver. Des bavoirs et langes peuvent être utilisés pour les régurgitations sinon une simple petite serviette peut faire l’affaire.

 

5. Des couches

Qu’elles soient lavables ou jetables, à moins que vous ne pratiquiez l’hygiène naturelle infantile, et dans ce cas je ne peux que vous féliciter car j’admire votre démarche écolo et totalement respectueuse des besoins d’élimination de bébé, vous aurez besoin de couches. Comptez 8/10 couches par jour les premiers mois.

 

6. Une écharpe de portage (ou un porté bébé, sling, ou autre matériel de portage)

Saviez-vous quand a été créée la première poussette? En 1733! Oui, elle ne date que du 18ème siècle! Avant cela, tout le monde portait son bébé, que ce soit dans ses bras ou grâce à un système de portage. Le portage est le mode de transport le plus naturel qu’il soit , il apaise bébé et contribue à renforcer ses liens avec vous. Il a fait un grand retour en force à la fin du 20 siècle pour le plus grand bonheur de nos bambins!

 

7. Un téton (même deux!), une tétine, son pouce ou son poing

La succion est un besoin chez le bébé, pas une envie, un réel besoin! Cela lui permet principalement de s’apaiser et de se calmer et il ne peut tout simplement pas s’en passer.

 

8. Vos bras

Nos bras sont les premières parties de notre corps à accompagner bébé dans ses besoins. Ils mangent dans nos bras, s’endorment dans nos bras, sont consolés dans nos bras, et bien d’autres choses encore. Être au contact de ses parents ou de la personne qui s’occupe principalement de lui est aussi un besoin essentiel pour le bébé. N‘écoutez pas les gens qui disent que vous allez faire de lui un être capricieux ou dépendant si vous le prenez dans vos bras lorsqu’il en exprime le besoin. Dans la majeure partie des cas, il n’y a aucun raisonnement derrière leur recommandation car ils ne font que répéter ce que d’autres ont dit avant eux (et ils se rassurent peut-être d’avoir laissé pleurer leur enfant autrefois). S’ils aiment lire et sont ouverts à la discussion, invitez-les à se renseigner sur la théorie de l’attachement 😉 .

 

9. Votre temps et de votre attention

Qu’est qu’un bébé préfère d’après vous? C’est tout simplement d’être physiquement à vos côtés. Le bébé a besoin d’interaction pour se construire et s’épanouir. Vous n’avez pas besoin de faire des choses extraordinaires avec lui, juste d’être là. Interagissez avec lui en le regardant et en lui parlant.

 

10. Votre amour inconditionnel

Avoir un bébé, c’est une expérience merveilleuse mais c’est aussi prenant et fatiguant. Ses pleurs, ses réveils nocturnes peuvent être déroutants car vous vous sentez parfois impuissant et pouvez en vouloir à ce bébé qui pleure trop à votre goût. Ce sentiment est normal et humain. Même si bébé ne comprends pas le vocabulaire que vous employez, vous pouvez lui parler en lui disant que vous êtes désolée de ne pas comprendre ce qu’il désire à cet instant mais que vous êtes là pour lui et que vous l’aimez tel qu’il est. Si vous êtes à bout, n’hésitez pas non plus à faire une pause et déléguer un moment, à votre conjoint ou à un proche.

 

Les «choses en plus» qui peuvent ne pas être indispensables

 

Suivant votre situation personnelle, ces choses vous seront peut-être inutiles ou pourront être remplacées par quelque-chose que vous avez déjà :

 

1. La poussette

Au risque d’en choquer certaines, je ne mets pas la poussette dans les indispensables du nouveau-né. Je répète ce que j’ai dit plus haut, tout dépendra de votre situation. Ma fille a commencé à vraiment aller en poussette vers ses 10 mois. Avant cela, je la portais toujours en écharpe. Habitant en ville, je me déplaçais principalement à pied ou en transport en commun. Par conséquent, j’ai trouvé que le portage était le meilleur mode de transport pour bébé.

 

2. Le transat

En motricité libre, il est déconseillé de positionner longtemps bébé dans une position qu’il ne sait pas lui-même prendre car ses muscles ne sont alors pas prêt à le maintenir. Si vous voulez que bébé digère mieux son biberon ou votre lait, pourquoi ne pas l’asseoir sur vos genoux pendant un moment ou le porter en écharpe?

 

3. Le siège auto

Indispensable quand on a une voiture, il devient donc inutile pour ceux qui n’en ont pas.

 

4. La table à langer

J’en avais une pour mon enfant mais je connaissais des mamans qui avaient peu de place et utilisaient une toile étanche avec une serviette. Cela peut être posé sur un plan en hauteur de type table à manger, ou sur une table basse ou un canapé si vous changez bébé à genoux (position à adopter dans ce cas pour ne pas vous casser le dos).

 

4. Du liniment

J’en ai utilisé pour le change de mon enfant. En revanche, je connais beaucoup de personnes qui passaient juste du coton ou un gant avec de l’eau. Cela se fait d’ailleurs beaucoup en collectivité. C’est donc un produit agréable, mais pas du tout indispensable.

 

5. Des jouets

Comme ceci est un article sur les indispensables du nouveau né, je n’y place pas les jouets. À partir de son deuxième mois de vie, il devient nourrisson et à partir de là, vous pourrez vous procurer des jouets. Quelques livres souples avec des couleurs très contrastées de type noir et blanc par exemple, un jouet qui fait pouet pouet, un hochet en tissus avec un petit grelot suffiront à satisfaire sa curiosité. Ajoutez à cela un anneau de dentition pour ceux qui désireraient faire leur dent assez tôt et cela fera l’affaire jusqu’à ses 3 mois!

 

6. Le tapis d’éveil

En partant du même raisonnement que pour les jouets, un nouveau-né n’a pas encore besoin de tapis d’éveil. A partir de 3 mois, un plaid propre et moelleux plié en 4 suffira amplement pour poser bébé par terre.

 

7. Le babyphone

Je n’ai pas placé le babyphone dans les indispensables non plus. En effet, il est fortement recommandé pour éviter la mort subite du nourrisson que bébé dorme dans votre chambre au moins les 6 premiers mois. De même, à la naissance de bébé, notre ouïe devient plus fine ce qui permet d’entendre facilement quand il appelle.

 

Dernier conseil, privilégiez l’occasion dans vos achats, cela peut vraiment réduire la facture de plus de 50% ! La planète vous dira merci aussi 🙂 .

 

Qu’avez vous pensé de cette liste? Êtes-vous rassurées quant aux achats à venir?

Dites-le moi en commentaire!

auteur de la photo: Mirra (Kristin Jona)
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

13 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin de retrouver calme et sérénité dans ta vie de maman ?

Télécharge gratuitement mon guide !