danger écrans
éducation bienveillante

Danger des écrans: des associations lancent l’alerte

Ce week-end, je me suis rendue à la Bellevilloise à Paris où se déroulaient les assises de l’attention . Cet événement milite en faveur de la reconquête de l’attention, l’un de nos biens les plus précieux. Pendant toute la journée, des associations et des experts informaient sur le danger des écrans. La matinée de cette journée avait pour thématique «les enfants face aux écrans» et cela m’intéressait particulièrement. Je m’y suis donc rendue avec la conviction que j’allais y rencontrer des personnes extraordinaires qui allaient me donner des informations importantes sur le danger des écrans et je ne me suis pas trompée.

 

Un accueil en cohérence avec l’événement

Arrivée sur le lieu de la rencontre, je suis accueillie par une jeune dame qui m’informe qu’ils ont mis en place un système de blocage des téléphones portables via une pochette sécurisée, ceci afin que les participants aux «assises de l’attention» puisse jouer le jeu du «pas de portable» durant l’événement. Chacun garde sa pochette scellée avec son téléphone sur lui. Elle me rassure en me disant je peux revenir la voir à tout moment si j’ai un appel à passer ou un message à envoyer. En effet, cela me rassure car je n’avais pas informé le papa de ma fille de l’heure à laquelle je rentrai. On se rend déjà compte à ce moment là à quel point on est plus ou moins attaché à ce petit objet …

Puis je me rends là où se trouve le programme de la journée et demande à une deuxième dame comment on peux assister aux conférences. Malheureusement, c’était sur inscription (aie l’étourdie), mais je peux les écouter via un haut-parleur présent dans la salle où les associations se présentent.

 

Passage par le forum des associations

Je me rapproche du haut parleur fixé au mur mais je n’arrive pas à fixer mon attention. En effet, tout autour de moi se trouvent les stands des associations organisatrices de l’événement, ainsi que le brouhaha qui va avec. Au lieu de m’efforcer à suivre une conférence déjà commencée dans cette ambiance sonore, je décide alors de fixer mon attention sur l’offre présentée devant moi, c’est à dire les stands des associations qui informent sur les dangers des écrans.

Parmi la douzaine d’associations présentes (que je mettrais toutes en fin d’article), j’ai pu échanger avec deux d’entre elles: «Lève les yeux!» et «Joue, pense, parle».

 

L’association «Lève les yeux!» informe sur le danger des écrans de smartphone

«Lève les yeux» est un collectif pour la reconquête de l’attention. Bien consciente du danger des écrans comporte des dangers, cette association milite principalement pour une meilleure gestion du smartphone.

Saviez-vous qu’en moyenne, un français de moins de 30 ans vérifie 220 fois son smartphone au cours de la journée? Cela équivaut à une durée totale de 4 heure! Ce qui fait 60 jours par an, soit l’équivalent de 2 mois entier (sans dormir), c’est tout simplement énorme!

Vous imaginez toutes les interactions sociales que l’on manque en passant autant de temps sur notre smartphone? En partant de ce constat, il ont eu l’idée de créer un jeu parent/enfant qui reprend le concept du memory: le «planète déconnexion». C’est un jeu collaboratif qui consiste à trouver les paires de situations avec ou sans smartphone. On retrouve le couple au restaurant qui a le choix de discuter amoureusement en se regardant dans les yeux ou de manger en lisant leur textos sur leur téléphone. Ou bien encore la personne qui se met au lit avec son téléphone et celle qui se couche avec un bon livre dans les mains. Les différentes situations permettent d’engager la discussion sur les différentes situations illustrées ainsi que les risques sanitaires, sociaux et émotionnels liés à une addiction au smartphone. La découverte d’une carte «tourner sur soi-même» ou «intervertir deux cartes » compliquent le jeu et altèrent notre attention. Quant aux cartes « serveurs internet», lorsqu’elles sont dévoilées, elle réchauffent peu à peu la planète. Concentrons-nous pour mieux mémoriser les cartes et ne pas la faire exploser!

Une photo ou une vidéo de démonstration vous aurait bien plu j’imagine. Mais rappelez-vous, j’avais mon téléphone sous scellé dans mon sac et donc j’espère une future interview de la part des concepteurs 😉

 

L’association «Joue, pense, parle»: des orthophonistes alertent sur le danger des écrans pour les enfants

Cette association a été créée par des orthophonistes de la région parisienne qui ont à cœur d’alerter du danger des écrans. De part leur métier, ils sont les premiers témoins de la croissance des troubles du langage et de la communication chez les jeunes enfant. Bien souvent, à cause de l’utilisation précoce et parfois massive des écrans, ces enfants n’ont plus le temps de focaliser leur attention sur des mécanismes d’apprentissage propre à leur âge (jeux libre, découverte du monde qui les entoure) et de construire et renforcer le lien avec leurs parents.

Sur le stand, je découvre une orthophoniste passionnée de la reconquête du jeu au sein des familles. Un grand panier d’osier rempli de babioles diverses est présenté telle une boite à trésors. Elle symbolise aussi le jeu libre, jeu par lequel l’imagination, la relation à l’autre, l’enrichissement du langage et du vocabulaire peuvent exister.

Elle m’informe aussi du projet de l’association de «happening» dans des salles d’attente où un public d’enfants serait présent. En lieu et place de sermons ou de grandes explications, ces orthophonistes viendront avec des sacs remplis d’objets pour inviter les enfants,et les parents, à jouer pour s’amuser et récréer du lien. J’imagine les beaux moments de jeux qui en découleront!

Puis je suis allée voir la fin de la première conférence quand-même, sans invitation, et ai pu aussi assister aux 2 suivantes au cours de cette matinée. Rendez-vous sur la suite de l’article très prochainement!

 

Et comme promis, voici la liste des associations organisatrices

Lève les yeux! , Joue Pense Parle , Alerte Écrans, Chevaliers du web, CoSE, Déconnexion, Écran Total, Enfance-télé: danger?, Journées mondiales sans téléphone portable, Lâche ton écran!, Saisir et Technologos

Que pensez-vous de ce type d’événements? Y avez-vous déjà participé? N’hésitez pas à me le dire en commentaire en bas de page.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  • Gisèle

    Encore un article intéressant. Merci de partager cela avec nous. Quel effroi quand je croise tous les matins des enfants dans leur poussette en train de regarder des dessins animés sur le téléphone des parents, sur le chemin de l’école…!!

  • Patricia

    Super article ! Etant moi-même jeune maman d’une petite fille de 4ans, je me méfie terriblement des écrans. Mon compagnon et moi avons d’ailleurs décidé de ne pas avoir de télé. J’étais une grande accro, mais mon compagnon m’a convaincue, en me prouvant que ce qu’on trouve à la télé, est globalement de la m… Et c’est vrai, qu’aujourd’hui ça ne me manque pas. C’est tellement plus sympa de pouvoir discuter à table avec ma fille ou mon homme, plutôt que de se laisser dicter sa vie par la télé. En lisant votre article, je me suis rendue compte que je devais maintenant faire attention à ma consommation de smartphone 😉 Ah ces écrans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre: "les 7 clés d'une relation sereine et épanouie avec vos enfants"